Cycle de l’Eau sur le territoire de l’Intercom Risle et Charentonne

L’essentiel des informations ci-après sont issues du l’Observatoire national des services d’eau et d’assainissement : http://www.services.eaufrance.fr/decouvrir

L’eau est un bien commun qui, en lui-même, n’a pas de prix. En revanche, les services qui la rendent potable, la distribuent et ceux qui dépolluent l’eau que nous avons utilisée ont un coût supporté par les usagers. Ces services font tellement partie de notre quotidien qu’ils en sont devenus invisibles et sont très mal connus.

Le petit cycle de l’eau : De la ressource au robinet et du robinet au milieu

Qu’appelle-t-on « le petit cycle de l’eau »?

Depuis le XIXème siècle, l’homme a mis en place tout un système pour capter l’eau, la traiter (si nécessaire) afin de la rendre potable, pouvoir en disposer à volonté dans son domicile, en ouvrant simplement son robinet, puis pour collecter cette eau, une fois salie, la traiter et la restituer suffisamment propre, au milieu naturel, pour qu’elle n’altère pas le bon état écologique de ce dernier. Ce cycle, totalement artificiel, est appelé « petit cycle de l’eau ».

L’eau potable provient de ressources souterraines et/ ou superficielles. La plupart des eaux sont distribuées à l’usager avec une simple désinfection. Lorsque la ressource est polluée, l’eau transite dans une usine de production d’eau potable avant sa distribution.

Après usage, cette eau rejoint le milieu naturel après un assainissement qui peut être collectif ou individuel.

Le Grand cycle de l’eau

Que signifie l’expression “grand cycle de l’eau” ?

Sous l’action du soleil, une partie de l’eau de mer s’évapore pour former des nuages. Avec les vents, ces nuages arrivent au-dessus des continents où ils s’ajoutent à ceux déjà formés. Lorsqu’il pleut, qu’il neige ou qu’il grêle sur ces mêmes continents, une partie de l’eau de ces précipitations repart plus ou moins rapidement dans l’atmosphère soit en s’évaporant directement, soit du fait de la transpiration des végétaux et des animaux. Une deuxième partie, en ruisselant sur le sol, rejoint assez vite les rivières et les fleuves puis la mer. Quant au reste, il s’infiltre dans le sol et est stocké en partie dans des nappes. Cette eau finira aussi par retourner à la mer, à beaucoup plus longue voire très longue échéance, par le biais des cours d’eau que ces nappes alimentent. Par ailleurs, sous l’action du soleil, de l’eau de mer continue de s’évaporer…

C‘est ce mouvement perpétuel de l’eau, sous tous ses états, qu’on appelle le grand cycle de l’eau.

La gestion des ruissellements sur le territoire de l’Intercom Risle et Charentonne

 

Intercom Risle & Charentonne

41, rue Jules Prior
27170 Beaumont-le-Roger
Tél : 02 32 45 47 85
Fax : 02 32 45 00 79

Horaires d'ouverture

Nous vous accueillons du Lundi au Vendredi de 8h30 à 12h00 et 13h30 à 17h30 - fermeture le Vendredi à 17h00